« Aujourd’hui, on peut faire chanter des portes. Les outils numériques ont apporté des algorythmes capables de manipulations « génétiques » beaucoup plus efficaces que ce que l’on pouvait faire avec l’analogique. »

Yves Jaget ne mâche pas ses mots. C’est un des meilleurs ingénieurs du son sur la place de Paris, avec une impressionnante discographie. Il insiste beaucoup sur la différence entre la sonorisation des grands concerts, où l’adrénalie coule à flot, et l’anxiété créatrice dans l’univers feutré de son studio d’enregistrement.

Live show or studio life ?

Yves Jaget ever questionning dilemma

Un film d’Alain Le Kim

Yves est un ingénieur du son hyper actif. Passionné par son travail, il explique à Soundstrips comment, tout jeune enfant, il était déjà passionné par l’électronique. Il commence une arrière de guitariste, mais il est vite attiré par la magie du son en concert. Son large éventail de connaissances, aussi bien en musique, qu’en électronique analogique et en informatique, lui a donné une position prestigieuse au sein du monde très restreint des ingénieurs du son de haut niveau. Il peut gérer la sonorisation d’un grand spectacle, avec un public de plusieurs milliers de spectateurs. En même temps, il passera des heures enfermé dans son fabuleux studio, pour enregistrer et mixer les albums d’artistes prestigieux, comme Zazie ou William Sheller. Mais il insiste : « On ne peut pas faire ce boulot si l’on est pas musicien. Impossible. C’est vrai, c’est un boulot technique, mais ce qui compte avant tout, c’est ton goût et ton oreille. » Yves Jaget représente la quintessence de l’artisan du son. Entrer dans son univers de travail est un véritable privilège. Pour Soundstrips, il a ouvert sans réserve les portes de son studio et nous a permis de l’accompagner en concert pour nous expliquer en détail son fonctionnement dans ce monde souvent frustrant, mais néanmoins magique de la création musicale moderne.

liveshow1 DVD / 104′ / en stock : 29 €





© Copyright soundstrips.com